шаблоны joomla

Bien que la législation au Maroc ait introduit des quotas pour la participation des femmes dans les organes des pouvoirs législatif et exécutif, de nombreux défis persistent à leur participation active à la vie publique et politique. L'objectif du projet « Autonomisation des femmes - participantes actives en politique et dans les processus de prise de décisions » est de soutenir les femmes qui ont déjà pris cette voie et de les rassurer sur l'importance de leur participation. Le projet est financé par l'Organisation internationale de la Francophonie.

Une étude documentaire sur la participation des femmes dans la vie publique et politique sera menée dans le cadre de ce projet, son but étant d'analyser les études marocaines et les études internationales réalisées jusqu'à ce moment-là. Seront identifiées les organisations qui œuvrent dans la sphère de la participation des femmes – associations non-gouvernementales, ailes féminines des partis politiques, les représentants desquelles formeront un groupe de discussion au sujet des défis devant l'inclusion des femmes en politique et dans le secteur civil et associatif. La finalité du groupe de discussion est de vérifier et de compléter les conclusions de l'étude. Le document final servira de base à l'analyse des besoins de formation des femmes – participantes actives dans le processus de prise de décisions, à déterminer les connaissances et compétences dont elles auraient besoin, tout comme à planifier des formations répondant à leurs nécessités.

 

Le projet  „Soutenir la mise en place d'un dialogue multipartite en temps de transition: échange d'expériences entre la Bulgarie et le Maroc ” est financé par Robert Bosch Stiftung.

Son but est d'aider  l’édification d’un  dialogue  actif entre les partis politiques et la société civile au Maroc, et la période de mise en œuvre du projet est 2014-2015. Partenaire du projet  au Maroc est  l’École Citoyenne des Études Politiques.

Le projet permettra d'identifier les besoins spécifiques de formation pour les jeunes et actifs dirigeants  politiques issus de tout le spectre politique et pour les principaux acteurs de la société civile qui  ont une influence sur la formation de l'opinion publique.
l'École Bulgare de Politique soutient l’École Marocaine  dans le développement de programmes de formation appropriés, ainsi que dans la création d’un guide spécial qui fournira des connaissances et de l'expertise concernant le rôle des partis politiques - les bonnes pratiques dans le domaine  du financement, la participation dans le processus électoral, et l’édification d’une stable démocratie multipartite. Des experts marocains se rendront en Bulgarie pour une formation supplémentaire sur les outils  de la démocratie permettant de créer un environnement propice à un dialogue multipartite entre toutes les parties prenantes.

 

Le projet „Développement de la capacité de l’École Citoyenne des Études Politiques du Maroc pour l’élaboration des programmes de formation pour les dirigeants politiques et civiques ” est financé par l’Organisation Internationale de la Francophonie et se réalise en 2014.Son but est de transmettre l'expérience, l'expertise et les bonnes pratiques  de l'École Bulgare de Politique "Dimitry Panitza" à l’École Marocaine.

Le projet comprend une série d'activités: une étude des besoins spécifiques de formation des représentants des organisations de la société civile ainsi que leurs points  de vue sur  la nécessité de formation des dirigeants politiques et des représentants des partis politiques; la création d’une matrice de connaissances et de compétences  qui doit  servir de base pour le développement de futurs programmes de formation de l’École Citoyenne des Études Politiques du Maroc; ainsi que le  développement de trois modules du programme de formation de l'École Marocaine pour  2015. En plus, des experts de l'École Marocaine  se rendront à Sofia pour être  formés sur  la méthodologie et sur le processus de programmation d’une formation, utilisés par l’EBP "Dimitry Panitza".

 

Le projet est financé par l'Organisation internationale de la Francophonie. Son objectif est de former un groupe de 24 jeunes tunisiens qui participent activement à la vie politique et publique du pays dans la période de transition vers la démocratie. Le projet comprend l'étude des besoins de formation, la sélection des participants et des intervenants, la programmation des activités de formation et l`évaluation des résultats. La formation est prévue  avant les prochaines élections législatives en Tunisie, qui auront  lieu  fin Octobre  2014. L`Ecole tunisienne de politique est partenaires dans la mise en œuvre du  projet.

Pour plus d`information sur le projet :

 

Le projet «Promouvoir la philanthropie en Bulgarie 2012 - 2014 " est financé par la fondation "Charles Stewart Mott", les Etats-Unis, et sera mis en œuvre à partir de janvier 2013 à décembre 2014. Son objectif est d'aider un plus grand nombre de gens à adopter la philanthropie comme un engagement personnel à long terme et un moyen pour le changement de la société, ainsi que de promouvoir les possibilités d'une meilleure communication de la charité et de la philanthropie. L’École bulgare de politique renforcera sa capacité à promouvoir la philanthropie comme une vertu essentielle dans notre société et l'un des moyens de promouvoir le développement durable.

 

Plus de 22 ans après la chute du communisme la société civile bulgare a encore un impact limité sur processus de prise de décision au niveau national et européen. Bien que la société civile se renforce de plus en plus et démontre qu'il y a la capacité de changer l'ordre du jour national, elle est encore insuffisamment consolidée et n'a pas les outils pour lancer les débats nationaux de fond et de suivi des engagements politiques.

Pour impliquer les citoyens dans le processus politique et à augmenter leur intérêt pour les élections, la prise de décision éclairée doit être mis en place dans la société et la connaissance des électeurs des partis et de leurs documents stratégiques et des décisions doit être soulevé. Les Ressources en ligne Glasovoditel et Glasosleditel visent à approfondir la connaissance des électeurs sur les partis politiques et leurs politiques proposées, et dans le même temps de sensibiliser les citoyens à faire des choix éclairés en période électorale.Le projet a fourni une série de débats qui améliorera la qualité du processus politique et accroîtra la participation éclairée du public à la politique bulgare, par la réalisation d'un niveau élevé de transparence et de responsabilité.

 
Le projet «Création d’une liaison entre la société civile, les entreprises, les chercheurs et les jeunes leaders politiques », financé par la fondation « L’Amérique pour la Bulgarie », soutient le Programme national de l’Ecole où les jeunes leaders politiques et civils sont formés aux compétences gouvernementales. Notre objectif est la construction d’une communication nouvelle entre les partis politiques, les entreprises et les structures du domaine civil qui stimulera les décisions pratiques et le développement démocratique et économique de la Bulgarie.